Chirurgie maxillo–faciale et Stomatologie Hôpital Saint-Louis

Plaies

Les plaies de la face forment un ensemble très étendu. Il est impossible de les systématiser tant leur variabilité est importante.

Notions de base

Cicatrice

Une plaie laissera une cicatrice. Le but du traitement (c'est-à-dire la suture) vise à rétablir l'intégrité des structures atteintes et de minimiser la rançon cicatricielle.

Évolution

Il est essentiel de comprendre qu'une cicatrice évolue dans le temps sur une durée d'environ 1 an. L'aspect définitif ne sera obtenu qu'à ce terme, même si une évaluation plus grossière pourra être envisagé au bout de 6 mois. Une reprise chirurgicale de la cicatrice est alors possible, le but étant de diminuer sa taille, éventuellement de modifier sa forme pour la rendre moins visible, mais il ne sera pas possible de la faire totalement disparaître.

Causes

Elles sont multiples :

Profondeur et étendue

De la plaie la plus superficielle ne justifiant que quelques points de suture, de colle ou de stéri-strips(r) en allant jusqu'à des plaies profondes, voire atteignant l'os ou traversant l’épaisseur de la joue pour aboutir en bouche, tout peut se rencontrer.

Atteinte de structures nobles

Naturellement la face est un territoire riche en éléments importants. Les yeux, des nerfs, des vaisseaux, les canaux salivaires pour ne citer que ceux-ci sont des structures qui peuvent nécessiter une prise en charge spécifique et justifier, même pour une plaie de taille limitée une exploration et un traitement au bloc opératoire sous anesthésie générale.

Modalités de traitement

De nouveau il est impossible de détailler la prise en charge.

Anesthésie

En fonction de l'étendue des lésions et/ou de la présence de structures nobles atteintes le traitement peut être réalisé sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale.

Drainage

En cas de plaies étendues et profondes il est habituel de mettre en place un drainage afin d'éviter la survenue d'un hématome. Le type de drainage dépend de l'importance de la plaie.

La fermeture

Elle est classiquement assurée par des points de suture. En fonction de la profondeur de l'atteinte, des points de suture profond réalisés au fil résorbable (c'est-à-dire qui seront progressivement « digérés » par l'organisme) seront mis en place. Des points de suture sur la peau seront en général réalisés également. Le plus souvent ces points de suture cutanés sont réalisés avec un fil non résorbable qu'il faudra faire retirer entre 5 et 7 jours après leur pose.