Chirurgie maxillo–faciale et Stomatologie Hôpital Saint-Louis

Fiche information : Rhinoplastie

La rhinoplastie consiste à remodeler l’aspect du nez. Elle peut être associée à un geste sur la cloison qui sépare les fosses nasales (septoplastie). On parle de rhinoseptoplastie.
Les indications :

Le geste est réalisé sous anesthésie générale.
La cicatrice cutanée est généralement de type lifting, ce qui signifie qu'elle est très discrète.
Cette intervention est prise en charge par l'Assurance Maladie sauf dans le cas d’une intervention à visée esthétique

En pré-opératoire

Le jour de l'intervention

L'intervention

En post-opératoire

La durée d’hospitalisation est en général de 1 à 3 jours.

Les fils de suture:

Mèches endonasales

Suivant les cas elles seront à retirer ou s’en vont toutes seules.
Si elles doivent être retirées elles le sont entre le 3ème et le 10ème jour.

Plâtre

Si un plâtre est posé il est retiré entre 7 et 10 jours après l’intervention.

Attelles endonasales

Si elles ont été mises en place, elles sont retirées entre 7 et 10 jours après l’intervention.

La douleur

Elle est assez modérée. Elle est bien calmée par les antalgiques qui vous seront prescrits.

Œdème et ecchymoses («bleus»)

Variables suivant le geste réalisé et les patients. En général important pendant les premiers jours, ils s’atténuent nettement après 7 à 10 jours.
L’Œdème peut persister plusieurs semaines en diminuant lentement. Il est responsable :

Antibiotiques

Ils sont systématiquement prescrits pour la durée du méchage

Le résultat

Il ne sera jugé définitivement qu’après plusieurs mois de cicatrisation (3 à 6 mois).

L'intoxication tabagique retarde et compromet la cicatrisation et augmente d'autant les risques infectieux.

Consultations de contrôle

Elles sont prévues à J7-10, J21 et 3 mois et 6 mois post-opératoires environ.

Les risques

Tout acte médical, diagnostique ou thérapeutique, même mené dans les conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et à la réglementation en vigueur, expose à un risque de complication. La réalisation d'une rhinoplastie étant un acte chirurgical, elle comporte des risques.

Saignement et hématome

Un léger saignement au niveau du site opératoire est habituel. Dans certains cas un saignement abondant peut nécessiter la repose de mèches endonasales. Exceptionnellement une transfusion sanguine est nécessaire.

Imperfections du résultat

Elles ne pourront être véritablement évaluées qu’après 3 mois de cicatrisation. Elles peuvent être de plusieurs natures :

Des retouches sont possibles, à distance de l’intervention initiale (plus de 6 mois afin de laisser les tissus opérés de cicatriser complètement et de prendre leur aspect définitif). Leur réalisation est souvent nettement plus légère que l’intervention initiale.

Le risque infectieux

La surinfection du site opératoire est rare. Un traitement antibiotique adapté est en général suffisant. La présence d'un abcès, exceptionnelle, peut justifier une reprise chirurgicale sous anesthésie locale ou générale.

Lésions au niveau des yeux et du crâne

Elles sont exceptionnelles. Elles peuvent entraîner un trouble de la vision, des infections intracrâniennes, une perturbation définitive de l’odorat.

Cicatrisation incorrecte

Complications au niveau des sites de prélèvement cartilagineux ou osseux

Il s'agit en général d'infections localisées ou de petits hématomes traitables aisément.

Les risques de l'anesthésie générale

Ils vous seront expliqués par le médecin anesthésiste lors de votre consultation pré-opératoire.