Chirurgie maxillo–faciale et Stomatologie Hôpital Saint-Louis

Fiche information - Blépharoplastie

Cette fiche d’information est destinée à vous fournir une information claire et compréhensible concernant cette intervention chirurgicale.
Elle mentionne un certain nombre de risques. Cette énumération n'est pas exhaustive mais en donne les plus graves et les plus fréquents. Elle n'est pas faite pour vous effrayer mais pour vous informer.
Cette fiche d’information ne remplace pas la consultation avec le chirurgien.
N’hésitez pas à poser les questions qui vous sembleront utiles si des précisions vous semblent nécessaires.

La réalisation d'une blépharoplastie est une intervention visant à atténuer les effets du vieillissement au niveau des paupières. Elle n'a pas d'action sur les sourcils.

L'intervention consiste à enlever l'excédent cutané et/ou graisseux au niveau des paupières.

Elle nécessite des incisions cutanées qui entraîneront des cicatrices. Ces cicatrices sont situées :

Comme pour toute intervention chirurgicale, concernant les cicatrices :

Cette intervention n'est pas prise en charge par l'Assurance Maladie. L'ensemble des frais inhérents à ce traitement sont à votre charge. Aucun arrêt de travail ne pourra vous être délivré pour ce type d'intervention.
Votre chirurgien vous remettra un devis (cf. Les tarifs) et vous aurez un délai minimum de 15 jours de réflexion avant de donner votre accord pour l'intervention.

L'intoxication tabagique retarde la cicatrisation et augmente les risques infectieux.

En pré-opératoire

Le jour de l'intervention

Paupières supérieures seules

Paupières supérieures et inférieures

L'intervention

Paupières sous anesthésie locale

Paupières sous anesthésie générale

En post-opératoire

Consultations de contrôle

Elles sont indispensables. Elles sont prévues à J7, 1 mois, 3 mois et 6 mois post-opératoires environ.
Les rendez-vous vous seront donnés à votre sortie de l'Hôpital.

Les risques

Tout acte médical, diagnostique ou thérapeutique, même conduit dans les conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et à la réglementation en vigueur, expose à un risque de complication. La réalisation d'une blépharoplastie étant un acte chirurgical, elle comporte des risques.

Chémosis

C'est un œdème de la conjonctive. Il est gênant mais non grave. Il est spontanément résolutif en quelques jours ou quelques semaines.

Ectropion

C'est une rétraction de la paupière inférieure. Il est généralement résolutif en quelques semaines avec des massages de la paupière inférieure. En cas de persistance, une nouvelle intervention chirurgicale peut être nécessaire pour le corriger.

Lagophtalmie

Elle correspond à l'impossibilité de fermer complètement l’œil, par insuffisance de la paupière supérieure. Elle est non exceptionnelle les premiers jours post-opératoires en raison de l’œdème. Elle cède progressivement. Si un risque d'irritation oculaire est présent, un traitement local peut être proposé le temps de passer cette période.

Ptosis

Il correspond à une difficulté à ouvrir l’œil par défaut d'élévation de la paupière supérieure. Il est exceptionnel. L'œdème post-opératoire est parfois responsable d'une gêne à l'ouverture mais ne rentre pas dans ce cadre.

Kystes épidermiques

Ce sont de fines boules situées le long des cicatrices. Ils correspondent à de petites inclusions épidermiques sous la peau dues aux points de suture. Ils sont facilement extirpables avec une petite aiguille.

Imperfections de résultat

Elles peuvent relever d'une insuffisance de correction ou d'une asymétrie. Elles ne sont à évaluer qu'après quelques mois. Une retouche peut être envisagée à partir du 6ème mois en général.

Autres

Des cas exceptionnels de vision double (diplopie), d'hypertension intra-oculaire (glaucome) ou de cécité ont été décrits dans la littérature médicale spécialisée dans les suites de blépharoplastie.

Infection

L'infection du site opératoire est exceptionnelle. Le plus souvent sont rencontrés des phénomènes d'inflammation de la paupière (blépharite) ou de la cornée (kératite) justifiant un traitement local adapté.

Troubles de la cicatrisation

Ils sont très exceptionnels sur cette localisation. Ils peuvent entraîner des cicatrices larges ou hypertrophiques. Ces troubles de la cicatrisation peuvent nécessiter un traitement complémentaire.

Les risques de l'anesthésie générale

Ils vous seront exliqués par le médecin anesthésiste lors de votre consultation pré-opératoire.