Ht

où ?

Bs
Chirurgie maxillo–faciale et Stomatologie Hôpital Saint-Louis

Dents - Généralités

Les dents définitives

Elles sont théoriquement au nombre de 32 dont 4 dents de sagesse, mais qui peuvent être 4, 3, 2, 1 ... ou 0 !
Il est donc possible de n'avoir que 28 dents sans en avoir perdu.

Dentition
Schéma et numérotation de la dentition définitive Jaune : incisives

Orange : Canines

Vert : Prémolaires

Violet : Molaires

Violet foncé : Dents de sagesse

Notions préalables

Les soins dentaires permettent de traiter des dents malades et de les conserver. Ils vont du soin de carie à des restaurations prothétiques complexes. Le but est de conserver l'organe dentaire le plus longtemps possible. Les techniques sont multiples. Le but ici est d'exposer sommairement quelques bases.

La dent est un organe vivant. Elle est composée d'une couronne qui est la partie visible en bouche et d'une ou plusieurs racines qui permettent son ancrage dans l'os des mâchoires. La dent n'est pas liée directement à l'os mais par un ligament appelé desmodonte.
La partie superficielle de la couronne est constituée d'émail, couche fine mais extrêmement résistante, prévue pour résister aux agressions alimentaires (à condition que l'hygiène soit correcte...). Quand cette couche est altérée, on parle de carie. Les autres tissus durs de la dent ne sont pas faits pour résister de la même manière et s'usent très rapidement s'ils sont exposés.
schéma d'une dent Sous l'émail se trouve la dentine qui constitue l'essentiel de la partie dure de la dent. Les racines sont faites de dentine et sont recouvertes de cément. Au centre de la dent se trouve la partie vivante, la pulpe, composée de nerfs et de vaisseaux qui sont amenés par les canaux situés dans les racines. Si cette partie centrale de la dent est atteinte, la douleur souvent est intolérable. C'est la pulpite, communément appelée "rage de dent" entraînant la mort de la dent. Mais pas sa perte. Des dents mortes (ou dévitalisées par le stomatologiste ou le dentiste) peuvent rester à leur place. Ceci est un cas exceptionnel dans l'organisme.

Le Service ne réalise aucun soin dentaire : Couronnes, amalgames ("plombages"), bridge, appareils...
Voyez votre dentiste pour cela.

Traitement d'une dent cariée

Carie peu profonde

En cas d'atteinte superficielle des tissus durs, le traitement consiste à retirer le tissu atteint et le remplacer par un amalgame ('plombage', qui ne contient pas de plomb...) ou un composite.

Traitement carie simple
Carie Nettoyage de la zone cariée Mise en place d'un amalgame
Carie Nettoyage de la zone cariée Mise en place d'un amalgame

Dévitalisation et couronne

Si l'atteinte est plus profonde, proche de la pulpe ou l'ayant atteinte, il est nécessaire de dévitaliser la dent : retirer l'ensemble des nerfs et vaisseaux contenus dans les canaux et la pulpe et de remplir l'espace intra-dentaire par une pâte. La partie malade de la couronne est alors remplacée partiellement ou complètement. Si le remplacement est complet, il s'agit d'une couronne prothétique, remplaçant la couronne naturelle. Cette couronne peut être en métal ou recouverte de céramique pour donner un aspect semblable à la couronne originelle.
Dans certains cas, pour permettre un bon amarrage de la couronne, il est nécessaire de mettre en place une petite tige de métal dans la (ou les) racines. On parle alors de couronne sur pivot.

Traitement carie : dévitalisation et couronne
Carie avec atteinte de la pulpe Nettoyage de la zone cariée et dévitalisation Mise en place d'une couronne
Carie Nettoyage de la zone cariée et dévitalisation Mise en place d'une couronne

Dans tous ces cas, la ou les racines des dents sont conservées et constituent toujours l'ancrage intra-osseux de la dents.

Le Service ne réalise aucun soin dentaire : Couronnes, amalgames ("plombages"), bridge, appareils...
Voyez votre dentiste pour cela.

Prothèses dentaires

Lorsque les dents sont trop délabrées pour pouvoir envisager un traitement conservateur, il est nécessaire de les extraire (= avulser - voir Avulsions). Ceci est la dernière extrémité du traitement. Il est toujours préférable de tenter de conserver les dents. Une fois les dents enlevées, il existe schématiquement deux types de solutions pour les remplacer :

Les prothèses amovibles

Ces sont des prothèses en résines ou en métal sur lesquelles des dents en résine ou en céramique sont réalisées. Il permet de remplacer quelques dents manquantes ou l'intégralité d'une arcade dentaire (c'est le classique "dentier"). Ces prothèses doivent être retirées pour les nettoyer. Elles sont à porter le plus souvent possible, y compris la nuit pour améliorer leur tolérance.

Les prothèses fixes

Il existe 2 possibilités pour les prothèses fixes :

Le bridge

Il s'agit du mot anglais signifiant 'pont'. Il permet de 'ponter' le vide laissé par la ou les dents manquantes. Il s'agit d'un ensemble de plusieurs couronnes solidarisées entre elles et s'appuyant sur les dents situées de part et d'autre de la zone édentée.

Sa taille est limitée à 3 ou 4 dents entre deux 'piliers' mais il peut permettre de reconstituer l'intégralité d'une arcade dentaire si des dents restantes sont encore en place

Bridge (vue en coupe)
Zone édentée (1 dent) Taille et dévitalisation des piliers Bridge en place
Bridge (vue endo-buccale)
Edentation au niveau prémolaire Taille des dents adjacentes (piliers) pour recevoir le bridge
Édentation au niveau prémolaire Taille des dents adjacentes (piliers) pour recevoir le bridge
Bridge avant scellement Bridge en place
Bridge avant scellement Bridge en place

Les implants dentaires

schéma d'une dent complète schéma d'une couronne sur implant
Dent naturelle Dent sur implant

Voir le chapitre Implants